Décoder le langage corporel canin : Une conversation sans mots

Décoder le langage corporel canin : Une conversation sans mots

En tant qu’humain, comprendre le langage corporel de nos chiens est essentiel pour renforcer notre connexion avec eux. Dans cet article, nous explorerons les différentes parties du corps de nos amis à quatre pattes et apprendrons à décoder leurs signaux subtils pour mieux répondre à leurs besoins émotionnels et physiques.

 

Les Yeux : La fenêtre sur l’âme de nos chiens

Dans la société humaine, le maintien du contact visuel signifie l'attention et le respect lors de l'écoute et de la parole. Cependant, dans le monde canin, un chien qui maintient son regard sans rompre le contact visuel peut indiquer de l'agressivité, vous percevant peut-être comme une menace potentielle.

  • Calme : Des yeux doucement concentrés indiquent généralement un état d'esprit détendu. Votre chien peut regarder directement dans vos yeux, maintenir son regard, puis détourner le regard, montrant ainsi du respect.
  • Anxiété : Des pupilles dilatées peuvent indiquer de la peur ou de l'excitation, deux états émotionnels considérés comme extrêmes et donc indésirables.
  • Peur : L'expression de "l'œil de baleine" est un signe classique d'un langage corporel canin en insécurité. Les yeux du chien s'élargissent pour montrer la partie blanche de leurs yeux, indiquant de la peur, du stress ou de l'anxiété.

 

Les Oreilles : La symphonie des émotions

 Les chiens ont 18 muscles contrôlant leurs oreilles, qu'ils peuvent tourner à 180 degrés, offrant ainsi une variété de positions et de significations.

  • Attention : Lorsque les oreilles d'un chien sont dressées ou dirigées vers l'avant, cela indique de l'attention et de l'intérêt pour ce qu'ils voient ou entendent. 
  • Stress : Les oreilles plaquées vers l'arrière ou aplaties contre le sommet de la tête sont généralement des signes de peur, d'inquiétude ou d'un langage corporel agressif.
  • Confusion : Le changement de position des oreilles indique que le chien est incertain quant à la manière de réagir à quelque chose.

 

La Queue : L’éventail des émotions 

La plupart des gens pensent qu'un chien qui remue la queue est un chien heureux. Cependant, il faut un examen plus attentif pour interpréter correctement les signaux. 

  • Soumission ou Incertitude : Un balancement lent en forme de "s" avec une queue basse et détendue.
  • Excitation : Un mouvement plus rapide en forme de "s" indique de l'intérêt et de la curiosité.
  • Hyperactivité : Une queue raide et haute qui bouge comme un gouvernail ou un serpent indique généralement une vigilance extrême.
  • Peur : Une queue soigneusement repliée entre les pattes arrière indique de la peur, de l'anxiété ou du froid.

 

La Bouche : Le discours muet

 Observer la bouche de votre chien peut fournir des signes révélateurs de ses émotions.

  • Satisfaction : Une tonalité de mâchoire détendue avec une bouche légèrement ouverte.
  • Agressivité : Les lèvres tirées en arrière pour dévoiler les dents peuvent indiquer de l'agressivité ou une défense des ressources.
  • Inconfort : Un bâillement, bien qu'indiquant parfois la fatigue, suggère souvent que le chien se sent mal à l'aise et adopte un comportement apaisant pour éviter la confrontation. 
  • Anxiété : Si votre chien halète, il peut simplement avoir chaud et soif. Cependant, un halètement excessif suggère souvent une excitation accrue ou une détresse.

 

La Posture : Un langage en mouvement 

Comprendre la signification des différentes positions et postures de votre chien peut grandement contribuer à décoder son langage corporel.

  • Confiance : Un chien qui se tient droit et détendu indique qu'il se sent heureux et en sécurité dans son environnement.
  • Peur : Un chien qui se recroqueville ou s'accroupit bas peut se sentir perturbé, effrayé ou même en douleur. Les chiens ont tendance à se recroqueviller pour paraître moins menaçants.
  • Alerte : Si votre chien semble raide et tendu, cette posture indique de la prudence, une agression potentielle et une préparation à agir.

 

La Vocalisation : Le concert des significations

Tous les chiens aboient, mais tous les aboiements ne signifient pas la même chose.

  • Jeu : Des aboiements aigus et répétés.
  • Alerte : Des aboiements rapides avec des pauses peuvent indiquer un problème.
  • Peur : Des aboiements continus à une fréquence plus basse signalent un sentiment de danger ou une menace présumée.

 

En conclusion, il n'y a pas une seule partie du corps d'un chien qui puisse vous donner une lecture précise de ses émotions, de son attitude, en se concentrant uniquement sur cette partie bien précise. Décoder le langage corporel du chien correctement consiste à apprendre à lire l'ensemble de son corps. Il est également crucial de prendre en compte le contexte dans lequel vous lisez les positions corporelles de votre chien et sa personnalité individuelle. Ces multiples indices deviendront plus faciles avec le temps, si vous passez plus de temps à observer votre chien et les chiens qui vous entourent.

 En devenant des "auditeurs" attentifs du langage corporel canin, nous pouvons approfondir notre compréhension de nos amis à quatre pattes, renforcer nos liens avec eux et créer une relation harmonieuse basée sur la confiance mutuelle. Alors, mettez votre "chapeau de formateur", observez et apprenez à parler chien pour une communication silencieuse mais puissante avec votre compagnon canin.

 

Source

Gillis, S. (2024, 20 janvier). Speak Dog : How to read dog body language. Pretty Fluffy : The Ultimate Lifestyle Destination for Dog Lovers. https://www.prettyfluffy.com/pet-lifestyle/tips-training/speak-dog-how-to-read-dog-body-language

Retour au blog