Les dangers cachés des croquettes - Quelles alternatives ?

Les dangers cachés des croquettes - Quelles alternatives ?

Les propriétaires d'animaux trouvent souvent la simplicité dans l'alimentation de leurs animaux de compagnie dans l’achat de croquettes. La solution d’achat en vrac et prêt à servir dans la gamelle de l'animal au moment des repas est indéniablement attrayante. Cependant, une étude plus approfondie révèle une myriade de problèmes sous-jacents pour l’animal.

 

Problèmes de conservation

Contrairement à la croyance populaire, il n'existe pas d'aliments pour animaux de compagnie "complets et équilibrés" qui soient également conservables sur plusieurs semaines. Durant le processus de fabrication, des traitements à température élevée sont opérés, appauvrissant la valeur nutritionnelle naturelle de chaque ingrédient utilisé pour la recette finale. Pour compenser cette perte nutritive, les fabricants pulvérisent un mélange de nutriments de mauvaise qualité, contenant entre autres des oxydes métalliques et des sulfates qui décomposent très rapidement les bonnes graisses, essentielles pour un animal en bonne santé, dès la première semaine d’ouverture du sac de croquette. Une consommation à long terme de ces croquettes, contenant des graisses décomposées, rances, peut avoir des effets néfastes sur la santé de l'animal. 

 

Risques au-delà de la rancidité

Au-delà du problème des graisses rances, les croquettes pour animaux posent des risques supplémentaires. Des bactéries opportunistes, des mycotoxines et des acariens de stockage peuvent proliférer avec le temps, surtout dans des croquettes mal conservées. Plus les aliments sont stockés longtemps, plus le risque est important pour les animaux de compagnie et les personnes manipulant ces croquettes. Les acariens de stockage, provenant initialement des silos à grains, peuvent se retrouver dans les aliments pour animaux, leur provoquant des problèmes digestifs (intolérance et allergies), des démangeaisons, des pertes de poils et des infections régulières de l'oreille.

 

Qualité des ingrédients bruts

L'une des préoccupations fondamentales est la qualité des ingrédients bruts utilisés dans la plupart des croquettes. Les usines de transformation utilisent souvent des sources douteuses, notamment des parties de vaches impropres à la consommation humaine, de la viande de supermarché périmée, voire des carcasses d'animaux euthanasiés. Ce processus implique des traitements à température élevée, donnant lieu à un mélange de "viande et d'os" ou “sous-produits de…”, un terme utilisé de manière vague dans l'industrie des aliments pour animaux de compagnie. L'absence de normes institutionnelles et fédérales pour le contrôle des contenus des aliments pour animaux soulève des questions sérieuses sur l'adéquation nutritionnelle du produit final.

 

Autres problèmes liés aux croquettes

Au-delà de la qualité des ingrédients, les croquettes contiennent souvent des céréales génétiquement modifiées et à indice glycémique élevé, qui n'ont pas leur place dans l'alimentation d'un carnivore. L'utilisation excessive d'ingrédients riches en amidon peut entraîner un stress métabolique, des pics d'insuline et contribuer à des affections telles que le diabète, l'obésité et le cancer.

 

Se tourner vers d'autres alternatives

L’étude favorise un abandon des aliments secs pour animaux au profit de régimes nutritionnellement équilibrés et adaptés. Les régimes faits maison, crus ou légèrement cuits, sont recommandés mettant l'accent sur des protéines animales de haute qualité, une teneur élevée en humidité, des graisses saines et des fibres avec une faible teneur en céréales.

 

Conseils pour les propriétaires d'animaux

Pour ceux qui continuent à nourrir leurs animaux avec des régimes secs, plusieurs pistes sont proposées dans l’étude : éviter les achats en vrac, assurer un stockage adéquat et vérifier l'absence de déchirures dans le sac sont des précautions essentielles. Les recommandations incluent l'achat de formules sans acides gras essentiels ajoutés, le stockage des aliments au congélateur et l'utilisation de contenants hermétiques pour le stockage à température ambiante. De plus, il est conseillé de ne pas verser le reste d'un vieux sac dans un nouveau pour éviter toute contamination potentielle.

 

Source

Becker, K. S. (2023, 26 décembre). Still buying kibble ? Please heed this safety warning. bark & whiskers. https://www.barkandwhiskers.com/2018-01-09-nl-dry-pet-food-health-problems/

Tillbaka till blogg

Lämna en kommentar